Ressources


Construction d’un référentiel de compétences métier

5 avril 2016 • Etudes • Pdf

Construction d’un référentiel de compétences transversal du métier de médiateur scientifique2016 - 32 pages - PDF - 916 ko

Auteur : École de la médiation

Résumé

Réaliser un référentiel de compétences du métier de médiateur scientifique dans le cadre du projet Ecole de la Médiation est apparu comme une nécessité à plusieurs titres : une extrême diversité des lieux et des modalités d’exercice du métier, des conventions collectives de rattachement, ainsi que des appellations des acteurs, qui aboutit à une quasi impossibilité de dessiner une image cohérente du métier. La méconnaissance des institutions et des responsables de la diversité des activités et tâches effectivement réalisées par ces acteurs et les compétences qu’ils mettent en jeu, conduisant généralement à une dévalorisation du métier. Le souhait de l’Ecole de la Médiation de s’adresser à l’ensemble de ces acteurs et de les fédérer et donc la nécessité d’identifier s’il existait effectivement des compétences « socles » mises en jeu par les professionnels, quel que soit le lieu d’exercice de leur activité et sur lesquels l’ensemble des acteurs s’accordaient. Et bien évidement la construction de formations adaptées au plus près aux attentes et besoins des acteurs qui nécessitait d’avoir une représentation précise de leurs activités et compétences.

Ce travail sur le référentiel de compétences, qui fait pendant aux études qualitatives et à l’étude quantitative, réalisées dans le cadre du projet, est un véritable travail collectif de co-construction. Il a été mené avec une quinzaine d’experts et de professionnels de la médiation scientifique issus de structures aussi diverses que des centres de sciences, associations de l’éducation populaire et de l’éducation à l’environnement, université, Musée des techniques et Museum.
Il a permis de faire émerger les 4 grands champs de compétences du métier et de les décliner selon un système arborescent.

Le présent document détaille la démarche et le process qui a permis d’aboutir à la construction de ce premier référentiel et en donne les principaux résultats.