Evénement


Les controverses socio-techniques: opportunité ou piège pour la médiation scientifique ?

Dans le cadre de son cycle « Esprit critique et médiation scientifique » l’Ecole de la médiation vous propose d’explorer les intérêts et risques des médiations traitant de controverses socio-techniques.

Mines-ParisTech définit une controverse socio-technique.

Les controverses sociotechniques, qu’il s’agisse des risques alimentaires, de la protection des données personnelles, des vaccins, du changement climatique…  sont souvent au coeur des demandes d’information scientifique par les publics, et de démarche d’engagement de la société civile. Elles représentent en même temps un devoir, une opportunité et un piège pour les médiateurs scientifiques. L’atelier essayera de clarifier la notion de controverses socio-techniques et la façon dont les chercheurs essayent d’en comprendre la nature et l’évolution : ce sera l’intervention de Francesca Musiani. Plusieurs dispositifs de médiation ont été développés dans les dernières décennies pour traiter les controverses et trouvent aujourd’hui une place centrale dans la proposition de CCSTI ou des associations de culture scientifique : jeux de discussions, méthodes participatives, etc : Matteo Merzagora en fera une première exposition. L’atelier qui suivra ces présentations permettra à tout·es les participant·es de se confronter aux opportunités qu’une controverse offre aux médiateurs et médiatrices, et aux pièges associés à une médiation basée sur la controverse.

Le pot qui suivra l’atelier permettra de poursuivre les discussions et de passer un moment agréable à l’ESPGG. L’atelier et les présentations sont basés sur les modules de formations développés au sein de l’Ecole de la Médiation et du Diplôme Universitaire « Médiation Scientifique innovante », Cri Paris / Association Traces.

  • Francesca Musiani : docteure en socio-économie de l’innovation de MINES ParisTech (2012), Francesca est chargée de recherche au CNRS depuis 2014, et directrice adjointe du Centre Internet et Société du CNRS (UPR 2000) qu’elle a cofondé avec Mélanie Dulong de Rosnay en 2019. Elle est également chercheuse associée au Centre de sociologie de l’innovation (i3/MINES ParisTech) et Global Fellow auprès de l’Internet Governance Lab de l’American University à Washington, DC. Depuis 2006, les travaux de Francesca portent sur la gouvernance de l’Internet, dans une perspective interdisciplinaire qui puise dans les sciences de l’information et de la communication, les science and technology studies (STS) et le droit international.
  • Matteo Merzagora : après une formation initiale en physique et communication des sciences, Matteo Merzagora a monté des actions de communication et de médiation des sciences extrêmement diversifiées, du journalisme scientifique, à la conception d’expositions. Il a participé à de très nombreux projets européens notamment sur la question des controverses scientifiques et des sciences participatives et est également enseignant en communication des sciences. Il est actuellement Directeur du centre de culture scientifique Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG), ), ESPCI Paris – PSL.

Date : 24 Octobre 2019 de 18h à 20h suivi d'un pot

Lieu :

Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes,
10 Rue Vauquelin, 75005 Paris

Accès :

Métro 7 – Station Censier-Daubenton
RER B – Station Luxembourg
Bus 21-27 Arrêt Berthollet-Vauquelin