Les formateurs, les formatrices

Charlotte Barrois de Sarigny

Formatrice en outils collaboratifs – Management de projets participatifs

Charlotte Barrois de Sarigny

© Charlotte Barrois de Sarigny

Formatrice et cheffe de projets, Charlotte travaille principalement à la conception et l’animation de formations aux outils et aux démarches collaboratives, au management d’équipes et de projets et à la recherche de financements et de partenariats. Depuis plus de 8 ans, elle travaille à développer des outils de formation à l’apprentissage collaboratif, à l’éducation innovante et à la co-construction des savoirs. Ses projets portent sur des thématiques liées aux innovations technologiques, aux controverses sociotechniques et à leurs impacts sociétaux.
Spécialiste de la formation au débat sociétal, consultante en outils de médiation innovants pour la création d’espaces de dialogue construits, Charlotte travaille à élargir le débat des sciences en société en y intégrant l’ensemble des parties prenantes telles les entreprises, les collectivités, les citoyens, les enseignants, les adolescents, les structures associatives, etc.

Laurence Battais

Chargée de projet Living Lab au Carrefour numérique² à la Cité des sciences et de l’industrie

Laurence battais

© R. Sahri – EPPDCSI

Laurence Battais travaille depuis 15 ans dans le domaine des TICs (Technologies de l’Information et de la Communication). Après un mastère en Ingénierie Pédagogique Multimédia à l’Université de Lille 1, elle a commencé son activité professionnelle comme conceptrice d’outils pédagogiques multimédia puis en rejoignant le Carrefour numérique², elle s’est tournée vers la médiation humaine en se spécialisant dans les TICs. Elle y a fait ses début comme formatrice, en formant les animateur•trice•s des Espaces Publics Numériques (EPN). Laurence s’est toujours intéressée à l’évolution des pratiques liées aux technologies et donc à l’évolution des offres de médiation à l’ère d’Internet. En 2012, au sein du Carrefour numérique² elle a piloté la mise en place d’activités Living Lab favorisant une participation plus grande des publics au sein de la Cité. Sinon, sur son temps libre, elle s’essaye à l’écriture avec son livre « Blogs faciles en quelques clics » ou réalise des voyage à vélo pour se déconnecter.

Fabien Descamps

Responsable de la médiation de l’association Les Atomes crochus

Fabien Descamps

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Après des études de chimie puis de médiation scientifique & éducation à l’environnement, Fabien Descamps a fait ses premières expériences de médiation aux Atomes crochus (2009) Au sein de cette association, il a été amené à créer des médiations de tous types (de l’atelier au science show, de la France à la Serbie) puis les mettre en œuvre. Formateur certifié, il forme aussi depuis 2012 les médiateurs de l’association ainsi que des médiateurs culturels non scientifiques à l’expérience en médiation.

Richard-Emmanuel Eastes

Chercheur au Laboratoire de didactique et d’épistémologie des sciences (LDES – Université de Genève) 

Richard-Emmanuel Eastes

© Stéphane Querbes

Richard-Emmanuel Eastes est un pédagogue pluridisciplinaire, chercheur, auteur et lanceur de projets de culture scientifique et technique. Après un début de carrière académique en chimie, il s’est tourné vers les sciences de l’éducation, les sciences cognitives et la philosophie. En parallèle, il a co-fondé plusieurs associations spécialisées dans la diffusion de la culture scientifique et technique (Les Atomes crochus) et les relations nature-science-société (Traces), puis dirigé un musée d’arts et de sciences à Paris (l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes). Consultant académique auprès de hautes écoles, universités, musées et multinationales, il est également chercheur associé au Laboratoire de didactique et d’épistémologie des sciences (LDES – Genève) et au Muséum d’Histoire Naturelle de Neuchâtel. En savoir plus sur R-E Eastes.

Gianni Giardino

Enseignant-chercheur à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Gianni Giardino

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Physicien d’origine, chercheur statutaire du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines (CHCSC), équipe MEdiation Culturelle SCIentifique et Artistique (MECSCIA), il a été directeur du département Sciences, Arts, Culture, Innovations, Médiation des savoirs (SACIM) et du Master professionnel d’Ingénierie de la Culture et de la communication de l’UVSQ. Participant à la conception des modules et au comité de pilotage de Estim-École de la médiation, il est aussi membre du comité de pilotage de La Diagonale Paris-Saclay et du comité scientifique du Centre Interdisciplinaire d’Etude de l’Evolution des Idées, des Sciences et des Technique (CIEEIST) de l’Université Paris-Sud. Il enseigne au Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI) de l’université Paris-Descartes. Depuis 2015, il est membre expert du comité d’évaluation des Fonds de recherche du Québec, registre société et culture.

Didier Laval

Co-fondateur de Culture InstableDidier Laval Avec douze ans d’expérience dans le secteur des centres de science et un fort attrait pour l’innovation, Didier Laval a navigué entre les grands centres de culture scientifique français et Ecsite – le réseau européen des musées et centres de science – avant de créer Culture Instable, un site dédié aux nouvelles interactions culturelles : arts&sciences, innovation, société. Spécialiste de la démarche Living Lab appliquée aux acteurs culturels, il travaille régulièrement avec les institutions à l’interface entre science et société (Cap Sciences, Université de Bordeaux, Cité des Sciences et de l’Industrie, Espace des Sciences Pierre-Gilles de Gennes, Le Dôme…).

Erik Le Menn

Chargé des activités scolaires et des événements à Planète Sciences

Erik Le Menn

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Diplômé d’une école d’ingénieurs en physique appliquée et instrumentation, Erik Le Menn a débuté son expérience professionnelle en médiation scientifique en septembre 2012. Tout d’abord animateur vacataire chez Planète sciences, il est devenu animateur permanent du Secteur scolaire animation et formation (SCAF). Depuis Septembre 2015, il occupe le poste de chargé des activités scolaires, coordonne notamment les activités en temps périscolaire sur la ville de Paris, et participe à la formation interne des animateurs.

Yann Le Moigne

Animateur, formateur, concepteur d’outils pédagogiques au sein de l’Association Française des Petits Débrouillards

Yann Le Moigne

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Après un DUT Génie Mécanique et Productique, Yann a effectué son service au sein d’une maison de quartier. Dans cette structure il a découvert les Petits Débrouillards et en a développé l’activité sur le département. Il s’est également formé à l’animation en passant un DEFA. Embauché par l’Association Française des Petits Débrouillards il a monté puis  dirigé l’association Petits Débrouillards Région Corse. Il travaille aujourd’hui à la conception d’outils pédagogiques (malles, expositions, modules). Formateur Petits Débrouillards depuis une quinzaine d’années, il participe au projet Estim-Ecole de la médiation, conçoit et forme sur des modules de l’école.

Noémie Lozac’h-Vilain

Responsable de formation à l’École de la médiation

Noémie Lozac’h-Vilain

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Après une formation de journaliste et de muséologie des sciences (DEA), Noëmie Lozac’h-Vilain a exercé comme médiatrice scientifique dans diverses institutions muséales, associatives ou municipales pendant 10 ans. Elle a développé une expertise auprès des jeunes publics (Muséum national d’Histoire naturelle, Cité des enfants…). En parallèle, elle monte des spectacles de théâtre en amateur.
Noëmie est chargée du TD Médiation scientifique humaine et vivante en Master Journalisme, culture et communication scientifiques à l’Université Denis Diderot et a intégré l’équipe de l’Ecole de la médiation comme formatrice certifiée.

Guillaume Luce

Animateur scientifique et technique – Chargé de projets événementiels – Association Planète Sciences

Guillaume Luce

© Guillaume Luce

Historien et archéologue d’origine, Guillaume s’est orienté vers la médiation scientifique via un Master d’Ingénierie culturelle à l’UVSQ de Versailles – Saint Quentin en Yvelines. Guillaume a débuté en tant que médiateur au Service Archéologique Départemental des Yvelines, il a ensuite découvert Planète Sciences où il a travaillé en tant qu’animateur scientifique et technique. Devenu coordinateur en 2016, il occupe le poste de chargé de projets et animateur permanent. Il est formateur, conçoit des activités et est médiateur auprès des scolaires et grand public.

Céline Martineau

Cheffe de projets Médiation scientifique et Inclusion de l’association TRACES

Photographie de Céline Martineau

© Céline Martineau

Céline Martineau travaille en tant que cheffe de projets en médiation et inclusion sociale au sein de l’association TRACES (Ile-de-France). Diplômée d’Agro Sup Dijon en 2003, elle a ensuite travaillé dans la médiation scientifique chez Les Petits Débrouillards Normandie, avant de rejoindre l’association Unis-Cité Ile-de-France en tant que chargée de formation. Depuis 2013, elle est en charge des projets alliant la science, le numérique, le lien social et l’insertion chez TRACES. Elle est notamment co-responsable du programme E-FABRIK’ et du projet PERFORM.

Vanessa Mignan

Responsable Education et Engagement des Publics de l’association TRACES

Photographie de Vanessa Mignan

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Vanessa Mignan développe, met en place et évalue des programmes éducatifs et des formations en France et en Europe. Elle est impliquée dans des projets qui ont pour mission de favoriser l’empowement des jeunes notamment ceux issus de milieux défavorisés. Elle est co-conceptrice du projet d’inclusion sociale : E-FABRIK’. Elle participe activement à la promotion de la diversité et de l’inclusion sociale à l’AMCSTI et à ECSITE, le réseau européen des centres et musées de sciences.

Après une licence de chimie-physique à l’université Denis Diderot (Paris VII), elle a étudié la communication des sciences à l’Institut de communication et des médias de l’université Stendhal (Grenoble III). Avant de rejoindre l’équipe salariée de Traces, elle a participé à des projets au sein de la Cité des Science de Paris et du Bureau du CNRS Amérique du Nord à Washington DC.

Matteo Merzagora

Directeur de l’Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes

Matteo Merzagora

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Après une formation initiale en physique et communication des sciences, Matteo Merzagora a monté des actions de communication et de médiation des sciences extrêmement diversifiées, du journalisme scientifique, à la conception d’expositions. Il a participé à de très nombreux projets européens notamment sur la question des controverses scientifiques et des sciences participatives et est également enseignant en communication des sciences. Il est actuellement Directeur du centre de culture scientifique Espace des sciences Pierre-Gilles de Gennes (ESPGG), ESPCI ParisTech, Paris.

Catherine Oualian

Chargée de formation à l’Ecole de la médiation

photo de Catherine Oualian

© EDM

Après un doctorat en neuroscience et une formation en gestion de projet de culture scientifique et technique, Catherine Oualian a exercé en tant que médiatrice scientifique. Elle a ensuite été chargée de projet puis directrice d’une association de médiation scientifique axée sur l’inclusion sociale et la participation des publics. Catherine Oualian a ensuite intégré l’Ecole de la médiation où elle participe à la coordination, la conception, l’animation et l’évaluation des formations.

Francine Pellaud

Chercheuse au Laboratoire de didactique et d’épistémologie des sciences (LDES – Université de Genève)

Francine Pellaud

© Francine Pellaud

Docteure en sciences de l’éducation, Francine Pellaud est professeur spécialisée en didactique des sciences et en éducation au développement durable à la Haute Ecole pédagogique (HEP) de Fribourg, en Suisse. Affiliée à l’OR2D de l’ESPE de Clermont-Ferrand ainsi qu’au LDES de l’Université de Genève, ses thèmes de recherche concernent le développement de la pensée complexe en lien avec l’éducation au développement et l’approche responsable des sciences dans l’enseignement au secondaire I et II (projet européen ENGAGE). Tant pour favoriser la mise en œuvre de l’éducation au développement durable au sein des écoles primaires et secondaire que pour favoriser l’émergence de la pensée complexe, elle développe des outils originaux tels que les contes scientifiques, les objets-débats ou des outils pédagogique tels que « Vu de ma classe ».

Aurélien Riou

Animateur, formateur, concepteur d’outils pédagogiques au sein de l’Association Française des Petits Débrouillards

Aurélien Riou

© Aurélien Riou

Après un BEATEP nature en milieu urbain, Aurélien a été embauché par l’association Française des Petits Débrouillards en 2001. Il travaille aujourd’hui à la conception d’outils pédagogiques (malle, exposition, modules) au sein de l’association. Formateur Petits Débrouillards depuis une quinzaine d’années il est formateur certifié depuis 2016 et participe au projet Estim-Ecole de la médiation.

Alexia Sagot

Chargée des formations à Planète sciences et des ateliers loisirs

Alexia Sagot

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Après des études en médiation culturelle, Alexia Sagot a fait ses premières expériences professionnelles en médiation scientifique en réalisant des expositions et des outils pédagogiques, en organisant des évènements grand public et des ateliers pour les enfants entre autres. Depuis 2013, elle encadre et forme les animateurs scientifiques de l’association de Planète sciences. Elle participe au projet Estim-Ecole de la médiation, conçoit et forme sur des modules de l’école.

Frédéric Tournier

Enseignant-chercheur à l’université Paris Diderot

Frédéric Tournier

© Frédéric Tournier

Diplômé de l’UPMC, Frédéric Tournier a soutenu une thèse en biologie cellulaire et moléculaire du développement en 1992. Entre 1994 et 2005, il a dirigé une équipe de recherche portant sur la différenciation cellulaire, et il a soutenu une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en 2002. En septembre 2005, il a rejoint Celogos (laboratoire de recherche privé dans le domaine de la thérapie cellulaire) en tant que directeur de laboratoire. En 2008, il rejoint l’équipe Sciences & Médias, dirigée par le Pr Baudouin Jurdant. Entre 2008 et 2014, il assure en parallèle plusieurs missions universitaires, chargé de mission « relations lycées » entre 2008 et 2010, délégué du Président à la Vie Étudiante, puis Vice-président Vie Étudiante entre 2010 et 2013. En 2013-2014, il est responsable des formations humaines pour l’EIDD (Ecole d’Ingénieurs Denis Diderot). Il suit une formation de comédien depuis 2002 et a joué dans huit pièces du répertoire entre 2003 et 2016. Il anime depuis 10 ans l’atelier d’initiation aux controverses scientifiques du master « Journalisme culture et communication scientifiques ». Il mène actuellement des recherches transversales dans le domaine du théâtre de science (« Quelle scène pour la science ? ») et il étudie l’histoire et l’actualité des stations de recherche marines françaises en collaboration avec Jean-François Ternay (équipe Sciences & Médias).

Mustapha Wafra

Directeur Adjoint, responsable de la formation et des outils pédagogiques de l’association Les Petits Débrouillards

Mustapha Wafra

© EDM et arnaudrobin@free.fr

Doté d’un bagage en Physique de la matière condensée (Doctorat), en Histoire des sciences (DEA), et en Génie des procédés (DEA), Mustapha Wafra a été chargé d’exposé au Palais de la découverte plusieurs années (1989-1994), Parallèlement, il a intégré l’association les Petits Débrouillards où il assure des fonctions d’animateur et de formateur depuis 1990.